11sept. 20
Naya

Naya

"Girl On the Moon"

« I am not like the other girls of my age, my universe is so far from theirs » chante Naya en ouverture de Jukebox. Si Naya est, par certains aspects, une pure "Millenial", son histoire croise les années 60 et l’ère Youtube. Née en 2000, elle a commencé le piano à cinq ans au Conservatoire, la batterie quelques années plus tard ; elle a découvert les Beatles à dix ans, s’est mise à chanter dans la foulée et a peaufiné son apprentissage de la guitare. Elle commence à picorer sur le web et dans la discothèque familiale de quoi se constituer une culture musicale solide, et apprend assez d’anglais pour composer, à douze ans, sa première chanson, inspirée par un voyage en famille à New York.

Il y a là un peu d’algorithme (du coup de foudre pour les Beatles à la pop de Jake Bugg, puis aux productions de The Lumineers et Of Monsters and Men), et beaucoup de chair et d’os (PJ Harvey, Radiohead et Cat Power). Depuis peu, elle s’accompagne sur scène d’un looper, et explore des sonorités électroniques, qui insufflent une tonalité plus mélancolique à son tempérament joyeux.
En 2013, Naya a déjà une petite réputation sur les scènes des environs de Bordeaux : elle a joué en première partie de Mademoiselle K, Fauve ou Rover, a affiné son jeu de scène, depuis une première expérience grisante au skate park de Libourne. Son set s’est d’ailleurs enrichi de quelques compositions originales.

Naya est encore jeune, mais a pris son temps : deux ans après la parenthèse « The Voice Kids », dont elle a été finaliste en 2014, elle joue à la Boule Noire à Paris, est repérée par Sony Music, et sort aujourd’hui un premier EP constitué de ses cinq premières compositions. L’été dernier, elle a fait la tournée des festivals (Musilac, Le Big Festival...), a accompagné Jain pour cinq dates de sa tournée française. Depuis deux ans, elle compose ses propres chansons, dont elle a enregistré les maquettes. Elle y apporte sa voix mûre, ses airs accrocheurs, mais aussi ses idées de production et d’arrangements. Naya aime être seule maître à bord, écrit sur ce qu’elle voit et ressent, ne s’interdit pas de chanter un jour en français, inspirée par les francophones qu’elle découvre peu à peu.

Vente sur place / 1 soir / 30 €

- de 6 ans (en vente exclusivement au guichet le soir du concert) : 10 €

PMR et accompagnateur (en vente exclusivement à la billetterie du Théâtre) / CE : 24 €

Points de vente

Billetterie en ligne

Théâtre Jean-Vilar
04 74 28 05 73
billetterie.theatre@bourgoinjallieu.fr

Office de tourisme de Bourgoin-Jallieu
04 74 93 47 50 / ot@capi38.fr

Points de vente habituels

Accès

Bus : Ligne C - Arrêt "Hôtel de Ville"

35min depuis Lyon : Autoroute A43 / Sortie Ouest N° 7

45 min depuis Grenoble : Autoroute A43 / Sortie Est N° 8

20 min depuis l’aéroport et Gare TGV de Lyon Saint-Exupéry :
Autoroute A43 / Sortie Ouest N° 7

10 mn à pied depuis la gare SNCF
et la Gare routière de Bourgoin-Jallieu

Pratique

INFO CASHLESS

Ouverture des portes à 18h30

Espace buvette et restauration sur place

Parkings gratuits à proximité

Tout objet pouvant présenter un risque pour la sécurité du public et des artistes est interdit (consigne gratuite réservée aux objets refusés exclusivement)

+ d'infos

Office de tourisme de Bourgoin-Jallieu :
04 74 93 47 50 / ot@capi38.fr

Merci à nos partenaires

  • logo region
  • logo les affiches
  • logo minizap
  • logo leclerc
  • logo neoxia
  • logo france bleu isere
  • logo dcovering
  • logo petit bulletin
  • logo magazine entracte
  • logo isere
  • logo exit mag
  • logo eco nord isere
  • logo la tribune de lyon
  • logo eurovia
  • logo toyota
  • logo caisse epargne
  • logo sara
  • logo thabora
  • logo albion
  • logo les sequoias
  • logo laurent tissu
  • logo chanut
  • logo alabama
  • logo numeriks
  • logo ets philippe
  • logo pietrapolis
  • logo elcom
Billets en ligne